Retour

Calcul du Takt Time

Partager

La cadence imposée par le Client, ou Takt Time, est l'un des fondements permettant de déterminer la vitesse d'un système de production. Il représente la demande moyenne du client sur une période donnée. Chaque fois que vous concevez un nouveau système de production ou modifiez un système existant, l'une des premières données d’entrée dont vous avez besoin est la prise en charge par le client. Bien que la part du client puisse être simplement calculée en divisant la demande par le temps disponible pour la production, de nombreux autres détails sont nécessaires pour bien la comprendre.

Pourquoi avons-nous besoin du Takt Time ?

Le Takt Time est une donnée calculée qui nous donne une mesure de la demande du client au fil du temps, dont l'inverse est utilisé pour des raisons pratiques (c'est-à-dire le dépassement de la demande dans le temps). Les deux raisons pour lesquelles nous avons besoin du Takt Time sont les suivantes :

Vitesse de production : Si vous savez à quelle vitesse votre client a besoin de pièces ou de services, vous connaissez la vitesse moyenne de vos processus. Également, vous pouvez diviser votre Takt Time par votre TRS, ce qui vous donnera la vitesse pour laquelle vos process doivent être réglés en considérant les pannes habituelles et autres problèmes de ralentissement. Par conséquent, le Takt Time vous aide à déterminer la rapidité avec laquelle vos processus doivent produire.

Nombre de Kanban : Si vous utilisez un système à flux tiré basé sur le Kanban, vous devez déterminer le nombre de Kanban. L’une des principales manières de déterminer la taille d’une Kanban est de calculer la quantité de ces mêmes Kanban. Pour cela, le Takt Time est un élément important dans le calcul.

Attention : pour une même ligne et une même période, les Takt Time peuvent être différents. Pour la vitesse de production, vous devez calculer la consommation client pour tous les types de pièces. Pour le calcul du nombre de Kanban, vous devez les calculer séparément pour chaque type de pièce pour lequel vous avez besoin de Kanbans. Ne mélangez pas ces deux-là !

En outre, vous pouvez non seulement calculer le Takt Time dont vous avez besoin, mais également la vitesse de production de vos process, le système ou la ligne que le système peut fournir. Bien entendu, la vitesse « cible » de production de vos lignes, process, … votre cadence de production devra être légèrement plus rapide que le Takt Time (image de la vitesse de la demande de vos clients).

Veuillez noter qu'un nombre important de praticiens utilise le terme Takt Time pour réellement nommer le temps de cycle ! Cela génère généralement de nombreuses confusions importantes ! À ŌEDO, nous préconisons fortement d’utiliser le temps de cycle uniquement pour les périodes des machines, process ou opérateurs. Dans tous les cas, si vous discutez de Takt Time et de temps de cycle avec quelqu'un d'autre, veuillez vérifier de quoi il parle !

 

Comment calculer le Takt Time ?

Dit simplement dit, le Takt Time imposé par le Client est le temps moyen nécessaire à la production d'une pièce, sur une période donnée. Pour calculer le Takt Time sur une période donnée, vous divisez le temps de travail disponible ou temps d’ouverture par la demande du client sur cette même période.

TAKT TIME = 

TEMPS D’OUVERTURE

DEMANDE CLIENT

Soit dit en passant, le débit (Throughput Time) est simplement l'inverse du Takt Time, bien qu'il ne soit généralement utilisé que pour la production réelle ou cible, et non pour la demande du client.

 

THROUGHPUT TIME = 

# PIÈCES PRODUITES

TEMPS D’OUVERTURE

Cependant, bien que la formule soit simple, il existe encore de nombreuses possibilités de saisir les mauvaises données. Nous allons donc examiner les deux variables plus en détail.

 

Temps d’ouverture

Pour la formule de calcul du Takt Time, le numérateur de l'équation ci-dessus est le temps de travail disponible, plus communément appelé temps d’ouverture. Par conséquent, nous devons absolument exclure les heures pendant lesquelles le système de production en question ne fonctionne pas. Par exemple, si votre système ne fonctionne que deux équipes de travail sur cinq jours par semaine, n'incluez pas les équipes de travail ; dit autrement dans ce cas précis, le temps d’ouverture est de 2 éq. x 8 h/éq. x 5 jours = 80 heures. Nous devons inclure uniquement ces deux équipes de travail cinq jours par semaine. De plus, nous devrions également exclure les pauses régulières telles que le déjeuner, les pauses obligatoires à mi-équipe, etc…

Nous pourrions en outre exclure d’autres pauses irrégulières mais programmées, telles que les réunions d’entreprise. Vous obtiendrez ainsi un Takt Time plus précis et en phase avec votre organisation, mais selon toute probabilité, la différence ne sera pas aussi grande. Plus tard, lorsque nous utilisons le Takt Time pour calculer les cadences d’une ligne, nous devons tout de même garder une certaine flexibilité ; on parle généralement ici de « réserve de capacité ».

Vous devez inclure des pauses non planifiées faisant partie des opérations courantes du système, telles que des pannes, des changements ou des réparations. Dans l’ensemble, essayez d’inclure autant de temps perdu dans le temps de travail. La distinction à un temps efficace est faite plus tard avec le temps de cycle.

Plus tard, nous utiliserons le Takt Time en combinaison avec le TRS afin de déterminer le temps de cycle cible du système. Pour le TRS, nous utilisons également un temps de travail dans son calcul. La définition du temps disponible que vous utilisez pour le Takt Time doit être la même que la base de temps utilisée pour calculer votre TRS ! Par exemple, si vous excluez la maintenance pour le Takt Time, vous devez également l'exclure lors du calcul de votre TRS. Si vous l'incluez pour l'un mais pas pour l'autre, les chiffres ne correspondent plus car la base de calcul sera différente.

 

La demande Client

Quant au dénominateur de la formule de calcul du Takt Time, il représente la demande totale du client pendant le temps de travail disponible. Il s’agit généralement de la demande prévue pour l’avenir, ce qui, par nature, peut comporter des incertitudes. De plus, le client peut commander à tout moment du jour ou de la nuit, mais votre fabrication ne le produira que pendant les heures d’ouverture de votre entreprise. Par conséquent, si le client commande 10.000 produits par mois, le temps de travail disponible de ce mois est divisé par le nombre de produits.

En ce qui concerne la quantité, vous pouvez utiliser la somme de toutes les pièces produites sur la ligne ou la diviser par type de produit. Les deux formes de calcul sont tout à fait réalisables. Si vous souhaitez déterminer la vitesse des machines, vous devez prendre en compte toutes les pièces. D'autre part, si vous souhaitez calculer le nombre de Kanban, vous devrez calculer le Takt Time et le nombre de Kanban pour chaque type de pièce séparément.

Naturellement, vous devez garder un œil sur la différence entre la demande du client final et celle de la station suivante sur la ligne. Par exemple, si votre client commande 2.000 voitures par mois, votre demande sur les roues sera bien entendu de 10.000 roues par mois, puisqu'un véhicule équivaut généralement à cinq roues (dont la roue de secours…).

 

La période analysée

Dans le cadre du calcul du Takt Time, une autre question pertinente consiste à décider de la période à analyser. Êtes-vous intéressé par la semaine dernière ou la semaine à venir ? Voulez-vous connaître votre Takt Time moyen sur le mois, le trimestre ou l'année entière à venir ?

D'après notre expérience, les Takt Time passés sont rarement calculées (à moins que vous ne supposiez que l'avenir se comportera de la même manière que par le passé). La plupart des Ingénieurs méthodes ou Ingénieurs Amélioration Continue / Lean, sont intéressés par les futurs Takt Time afin de prédisposer au mieux leurs systèmes aux demandes futures. Un problème est de déterminer le comportement du futur, donc de connaître avec la demande client avec la plus grande précision possible. Étant donné que le temps de travail disponible est généralement défini par l’entreprise, vous avez une certaine certitude quant au comportement du temps de travail.

D'autre part, les clients sont connus pour se comporter de manière très imprévisible. Comment savez-vous ce que le client va commander la semaine prochaine, sans parler de l’année prochaine ? Nous pouvons simplement ici choisir sur quelle période le calcul se fera. Tout dépend de ce que vous voulez faire avec votre Takt Time. Si vous souhaitez simplement mettre à jour le nombre de Kanban, une vue plus courte de quelques semaines ou quelques mois peut alors suffire.

Si vous avez une ligne très flexible où vous pouvez ajuster votre cadence de production. Par exemple, en fonction du nombre d’opérateurs, vous pouvez être intéressé par le calcul du Takt Time de la semaine à venir pour déterminer le nombre exact d’opérateurs que vous devez planifier pour cette ligne.

Si vous concevez une nouvelle ligne ou développez une ligne existante, vous pourriez être intéressé par plusieurs mois, voire plusieurs années, de demande. Pour de tels projets à long terme, le comportement du client devient non seulement moins certain, mais il peut également avoir un comportement saisonnier.

Voulez-vous configurer le système pour la demande moyenne ou la demande de pointe ? De combien pouvez-vous augmenter votre capacitaire de production ? Combien voulez-vous stocker au préalable et combien êtes-vous prêt à risquer en cas de ventes manquées ? Dans tous les cas, il est utile de comprendre la demande de pointe de l’année, correspondant au mois avec les ventes les plus élevées, même si vous pouvez toujours choisir une vitesse de ligne inférieure à la demande maximale. En terme de conception de ligne et de limitation de l’investissement, il sera pour ce cas précis, souhaitable d’investir en fonction de la valeur moyen de votre Takt Time. La difficulté portera sur votre capacité à trouver des solutions techniques afin d’augmenter votre capacitaire de production sur une courte période (quelques jours à quelques semaines).

 

Client, ligne et process « Takté »

Comme vous pouvez calculer le temps par pièce pour la demande du client, vous pouvez également calculer le temps par pièce que votre ligne ou votre processus peut produire. C’est ce que l’on appelle souvent et à tort « ligne taktée » ou « processus takté ». Il s’agit ici de définir d’une certaine manière la cadence ou le capacitaire de production d’un moyen de production.

Idéalement, votre ligne de commande devrait être un peu plus rapide que le client. Si vous êtes plus lent, vous ne pourrez pas satisfaire la demande des clients. Si vous êtes beaucoup plus rapide, votre personnel ou vos machines n’ont pas assez de travail. Le moyen le plus simple d’y d’ajuster votre capacitaire de production sur la demande client est de travailler sur les heures de travail ou la quantité d’opérateurs impliqués.

 

En résumé…

En somme, le Takt Time est le temps de travail disponible ou temps d’ouverture divisé par le nombre moyen de pièces nécessaires (ou produites) au cours de cette période. Les calculs ci-dessus sont un cas facile. Néanmoins, le Takt Time est une donnée à manipuler avec attention dans de nombreux cas en particulier pour les processus parallèles. L’important, est de bien comprendre le rythme de votre système pour pouvoir organiser au mieux votre entreprise !

Prenez contact